www.sousmarinmarsouinperledelatlantique.com

www.sousmarinmarsouinperledelatlantique.com

30/03/16 22:09 > Descente des 3 lacs jusqu'a Loikaw, Mardi 22 Mars 2016 03:04:36 , N°18

 

Objet: Descente des 3 lacs jusqu'a Loikaw

Mingala ba

 

Au revoir Inle, direction maintenant l’état de Kaya dans la ville de Laukaw. Il nous faudra traverser  3 lacs : Inle, Sangar et Pekon.

 De l'embarcadère de notre hôtel, au nord du lac Inlé jusqu'à Pékon, nous avons navigué sur 85 km (6 h) dans une pirogue effilée, seule capable de se faufiler dans les chenaux étroits entre les lacs.

 

Après avoir une dernière fois traversé le lac Inle avec ses pêcheurs, notre programme pour la journée consiste à filer directement vers le  lac Sangar pour descendre ensuite sur le dernier, tout ça en faisant différents stops.

 

Nous nous arrêtons en premier à un ensemble de pagodes et stupas récentes, entassées à l'image du site de Kakku.

 

Un homme nous accueille dans le temple principal, il nous laisse nous promener tranquillement et ensuite, il nous demande de faire une donation (enfin il insiste en disant "money, money, money" tout en nous montrant la boite de don). Bon, on lui donne un petit billet ( 200kyats) et on se voit ensuite invité pour le thé.

 

Le stop suivant est une distillerie d'alcool de riz. A la place de la pomme....c'est du riz gluant que l'on distille en "gnôle". On nous explique comment c'est fait et on nous fait goûter celui à 40° et à 60° ! Lionel décide d'ailleurs d'acheter une bouteille (bling 6000 kyats) pour la partager avec les gens que nous rencontrerons !

 

Après cette étape, nous quittons le 2ème lac pour rejoindre le 3ème

Et c'est là que nous nous disons qu'on a bien fait de traverser ces 3 lacs. Cela peut paraître long et  en décourager souvent plus d’un, pourtant le trajet est super sympa. Villages isolés, stupas les pieds dans l'eau, zones marécageuses où traversent des buffles, petits villages côtiers où les birmans nettoient leur linge à même l’eau du lac tandis que d'autres s'y baignent.

La descente se poursuit, nous arrivons au petit village de Phekhon et  par route cette fois à : Loikaw, capitale de l’État Kayah ouverte depuis peu aux voyageurs.

 On retrouve à Loikaw et ses environs un mélange d’ethnies minoritaires, des grottes et des pagodes comme celles de Taungkwe qui trônent au centre de Loikaw.

 

En matinée, direction Pampet, c'est dans ce village que l'on rencontre le plus grand nombre de "femmes-girafes". Cette tradition étrange et barbare de porter des anneaux de bronze (12 kg) autour du cou, des poignets et des chevilles des femmes est malheureusement vivace dans ces villages.

Un peu plus loin, dans l'après midi découvrons la minorité des Kayah aussi appelé Karen Rouge en guerre contre le gouvernement pour leur indépendance. Les femmes portent le costume traditionnel très coloré.

  

Le séjour en Birmanie se termine, reste maintenant à rejoindre Yangon.

Tata

Josy

 

 

 



19/04/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 112 autres membres